Renaître


Vivre pour son travail. Aimer passionnément ce que l'on fait.

Saisir la chance de vivre de ce que l'on créé.

En mesurer le degré dans toute sa plénitude. Oui le métier de photographe de mariage est un métier merveilleux. Il permet des rencontres inattendues. Fulgurantes même et parfois inoubliables. Oui le métier de photographe est difficile car vivre du regard que l'on pose sur la vie est un pari.

Un pari risqué et une aventure superbe.

Avoir choisi cette voie est aussi le synonyme d'une aventure professionnelle et humaine. Le parallèle et la continuité parfaits avec les longues traversées de l'Himalaya à vélo entreprises il y a quelques années.

En 2013, je suis parti seul, à vélo. Traverser le sous-continent indien. Pour panser un coeur mis à l'épreuve, pour penser et ne plus penser. Pour tenter de guérir.

Ce fût une renaissance.

Rechargé d'une énergie nouvelle. Je pense avoir vécu ce que les hindous appellent une pujarnanm , sans toutefois avoir changé d'enveloppe corporelle.

Mon regard photographique est imprégné d'expériences comme celles-ci. Aujourd'hui transposé dans un autre domaine aventureux : celui de l'amour. Entreprise non dénuée de heurts, de peines et de joies.

Aujourd'hui, j'aimerais rendre à nouveau hommage à ce pays que j'aime tant par ces quelques images tirées de cette aventure.

Enfants exprimant leur joie de me poursuivre derrière ma bicyclette
Portrait d'une jeune indienne - Etat du Maharastra

Festivités de Holi - Kolkata

#weddingphotographerindia

A l'affiche !