KOLKATA

Ce énième confinement est pour moi l'occasion de vous présenter pour la toute première fois, un extrait d'un travail réalisé avec un appareil argentique en 2005 à Calcutta, dans l'état du West Bengal en Inde.


Ces images n'ont jamais été publiées.


Calcutta (KOLKATA en hindi) est une ville bouillonnante, attachante, perturbante pour qui n'est pas familier avec la vie indienne si particulière.


Ce qui prend d'abord aux tripes, c'est la foule. Elle est là. Partout. Innombrable. Il n'y a pas d'espace libre dans la ville. Chaque centimètre compte, est utile à quelqu'un ou quelque chose. Puis ensuite vient le bruit. Incessant qui prend tout l'espace sonore cette fois. Et enfin la chaleur, assommante et anesthésiante.


A Calcutta, plus qu'ailleurs, la vie est une bataille de chaque instant. Grouillante et passionnante. Epuisante et hallucinante.

Chaque soir, votre lit vous reçoit rincé des affres de la ville.

Chaque matin, l'envie d'en découdre avec les 18 millions d'habitants vous jette dans les avenues surchargées de tout ce qui peut exister.

Calcutta est une drogue. On n'en guérit pas. Même une fois quittée, le souvenir de la ville vous obsèdera.


Par deux fois j'ai eu le bonheur d'atteindre la ville après de longs périples à vélo.

A chaque fois, ce bonheur immense d'apercevoir le pont d'Howrah, symbole de la ville et synonyme de la fin d'un projet.

Ce pont, c'est une ligne d'arrivée, un concentré de souvenirs pour la vie et même au-delà.

Un endroit que des mois durant j'ai fantasmé d'apercevoir quand, pendant le voyage, tout devenait trop dur.


"La fin de tout se voit toujours" professait Alexandra David-Néel à son époque. L'exploratrice avait diablement raison.


Par deux fois, Howrah Bridge m'est apparu, avec huit ans d'écart, comme une délivrance.

Par deux fois, la "Cité de la Joie" m'a recueilli amaigri mais heureux.


Aujourd'hui, je puis dire que, si je n'y suis pas né, j'y ai survécu.


NOTE : Les images présentées ci-dessous ne sont pas libres de droit. Leur qualité a été volontairement compressée en mode aperçu uniquement. Les originaux sont disponibles à la vente en Haute Définition, n'hésitez pas à me contacter.















Mots-clés :

A l'affiche !